À la Une

  1. Commission permanente du 9 avril 2015

    Bilan CP Avril

    Le Conseil régional d’Ile-de-France s’est réuni ce jeudi 9 avril pour la deuxième Commission permanente de l’année. Il s’agit de l’instance chargée d’approuver les délibérations mettant en œuvre les politiques de la région, dès lors que les principes et les modalités des actions régionales ont été posés par l’assemblée plénière de manière suffisamment précise. …

    Lire la suite

Santé

  1. 17e festival Solidays

    l-affiche-officielle-du-solidays-2015

    Ce 27 mai se tenait la traditionnelle conférence de presse de présentation du festival Solidays. 17 ans que la région Ile-de-France soutient ce festival atypique organisé par Solidarité SIDA. Ce sont ainsi 800 000€ qui sont investis chaque année dans la sensibilisation et la prévention du VIH/Sida.

    Au total, «80 concerts contre le sida» sont prévus par l’association Solidarité Sida, qui organise l’événement. L’année dernière, le festival avait battu son record de fréquentation – 175.000 spectateurs en trois jours – malgré une météo pluvieuse.

    lire la suite…

  2. Appel à projets – AliSol : Alimentation solidaire

    Epicerie solidaire

    Avec 48% de terres agricoles en Ile-de-France, l’offre de produits frais et locaux, de saison, biologique devrait être riche. Pourtant, la production est insuffisante, et les prix souvent trop élevés pour les ménages franciliens les plus modestes : à la recherche d’une alimentation à moindre coût, les personnes les plus précaires trouvent des produits avec une qualité nutritionnelle moindre, majoritairement importés.

    lire la suite…

Action sociale

  1. Appel à projets – Lutte contre les difficultés linguistiques des publics vulnérables

    1151707

    Un million de Francilien-ne-s sont en difficultés linguistiques. Les difficultés linguistiques, et particulièrement de compréhension de l’écrit, toucheraient 13% des Franciliens. Les défauts de compréhension orale s’élèveraient même à 18% chez les femmes. Parmi ces adultes, une proportion très large connait une situation fragile et des difficultés d’insertion. Au total, ces Franciliens seraient deux fois plus nombreux que les personnes illettrées : 720 000 personnes seraient concernées par ces difficultés linguistiques. L’Ile-de-France est, de loin, la région de France la plus concernée par ce problème.

    lire la suite…

  2. Appel à projets – Lutte contre les violences faites aux femmes

    violences_femmes

    En 2013, 18 femmes sont décédées des suites de violences conjugales en Ile-de-France. C’est cinq de moins qu’en 2012, mais toujours 18 de trop. L’Ile-de-France est particulièrement concernée puisque les violences conjugales y touchent 11 % des femmes (contre 9 % au niveau national), soit environ 350 000 femmes. Si l’on sait qu’une femme meurt tous les deux jours et demi à la suite de violences conjugales, les résultats des enquêtes réalisées démontrent que l’ensemble des faits de violences (physiques, sexuelles, psychologiques) reste sous-déclaré et donc sous-évalué. Qu’il s’agisse de violences au sein du couple, de mutilations sexuelles féminines, de mariages forcés, de violences au travail, de viols et agressions sexuelles ou bien encore de prostitution, les données existantes sur les faits déclarés et les enquêtes de victimation réalisées depuis plus de 10 ans révèlent que ces violences se caractérisent par leur ampleur et leur gravité.

    lire la suite…

Handicap

  1. 5e cérémonie des Trophées de l’accessibilité

    Logoheader2

    Les Trophées de l’Accessibilité récompensent des démarches, des initiatives et des réalisations exemplaires qui s’inscrivent dans la durée. Pour être éligibles, les candidatures doivent prendre en compte le caractère universel de l’accessibilité et apporter une vraie réponse aux besoins de tous.

    Les Trophées de l’accessibilité ont pour vocation de mobiliser tous les acteurs de la vie citoyenne dans notre pays. En valorisant et en faisant connaître les initiatives prises dans notre société pour un accès de tous à tout, les Trophées de l’Accessibilité contribuent concrètement à améliorer l’autonomie et l’accessibilité universelle dans la vie citoyenne. Les Trophées de l’accessibilité sont organisés par l’association Accès Pour Tous, depuis leur création en 2010, en partenariat avec de nombreuses associations.

     

Formations sanitaires et sociales

  1. La Région finance la formation de 25 000 étudiants en filière sanitaire et sociale

    logo-region-ile-de-france

    Communiqué de presse du Conseil Régional d’Ile-de-France

    Commission permanente du 9 juillet 2015

     

    En charge des formations sanitaires et sociales depuis 2005, la Région consacre en 2015 près de 184 millions d’euros au financement de la formation de plus de 25000 étudiants.

     

    À l’occasion de la commission permanente du 9 juillet, les conseillers régionaux ont voté l’attribution du solde des subventions de fonctionnement  des centres de formation pour  la rentrée 2015. Des subventions pour l’équipement de ces centres ont également été attribuées afin de permettre aux étudiants d’apprendre dans les meilleures conditions, notamment grâce à l’acquisition de matériels de simulation et d’équipements informatiques.

     

    De plus, une revalorisation des bourses pour les étudiants des formations sanitaires et sociales a été adoptée.

     

     

    lire la suite…

  2. La Région poursuit son engagement sur les formations sanitaires et sociales

    FSS visuel

    C’est un secteur peu connu et peu valorisé, même au sein du conseil régional. Pourtant le financement des centres de formations sanitaires et sociales est une compétence obligatoire des régions depuis la loi de Décentralisation de 2004. La Région y consacra plus de 184 millions d’euros en 2015, en hausse de 2%.

    Les FSS, c’est quoi ?

    En Ile-de-France, ces formations regroupent 42 000 étudiants dont 25 000 financés par la Région. Les métiers concernés nous concernent toutes et tous. Qu’on attende un enfant conseillé par des sages-femmes, qu’on soit jeune parent en sollicitant des professionnels de la petite enfance, qu’on soit en situation de handicap définitif ou provisoire et donc accompagné par des éducateurs spécialisés, auxiliaires de vie sociale ou masseurs-kinés, ou qu’on soit simplement souffrant et que l’on fasse appel à des infirmiers, ambulanciers, manipulateurs radio, etc.

    lire la suite…

Remonter