À la Une !

  1. Inauguration de la « Salle nature » de la maternité de Port Royal

    P1080905

    Ce jeudi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la salle nature de la maternité de Port-Royal. Dans cette maternité aux 6 000 naissances annuelles, cette nouvelle structure permet désormais la prise en charge des grossesses et des accouchements dans un environnement moins médicalisé tout en respectant des conditions de sécurité optimales. …

    Lire la suite

Santé

  1. Inauguration de la « Salle nature » de la maternité de Port Royal

    P1080905

    Ce jeudi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la salle nature de la maternité de Port-Royal. Dans cette maternité aux 6 000 naissances annuelles, cette nouvelle structure permet désormais la prise en charge des grossesses et des accouchements dans un environnement moins médicalisé tout en respectant des conditions de sécurité optimales.

    8% des femmes qui viennent accoucher à la maternité de Port-Royal, soit environ 400 naissances par an, sont ciblées par cette nouvelle possibilité. Il s’agit de femmes présentant des grossesses à bas risque et faisant le choix d’un accompagnement physiologique plutôt que médical de leur accouchement.

    C’est un premier pas extrêmement important en vue du développement des « Maisons de naissance » qui correspondent à la demande « d’une moindre médicalisation et un suivi plus humain », exprimée par quelque 10% des 800.000 femmes accouchant chaque année..

    Ces structures existent déjà dans de nombreux pays (Allemagne, Suisse, Australie, Italie, Espagne). Elles avaient été évoquées pour la première fois en 1998 par Bernard Kouchner, alors secrétaire d’État chargé de la Santé, sans que cela aboutisse. Une proposition de loi adoptée définitivement en novembre 2013 par l’Assemblée nationale permet désormais l’expérimentation de maisons de naissance, adossées aux à une maternité afin de permettre à tout moment une prise en charge hospitalière. Seules sont admises dans ces maisons les grossesses sans pathologie particulière (diabète, hypertension, grossesse gémellaire, risque de prématurité).

    La possibilité d’un soutien financier de la Région Ile-de-France était inscrite dans les dispositifs régionaux depuis le vote de la nouvelle politique régionale de santé en novembre 2012. Laure Lechatellier, vice-présidente, a particulièrement porté ce nouvel article 23 qui ouvre à la Région la possibilité de soutenir des opérations de création ou équipement de maisons de naissance à hauteur de 200 000€.

    La création de la salle nature de la maternité de Port-Royal a coûté environ 100 000€, financé pour moitié par la Région. La salle nature fonctionne depuis le printemps 2014.

  2. Maternité des Lilas : nous demandons une table-ronde d’urgence !

    mater

    Nous venons d’adresser collectivement un courrier à Marisol Touraine, Ministre de la Santé, pour lui demander d’organiser au plus vite une table ronde concernant l’avenir de la Maternité des Lilas.

    Depuis plusieurs années, la reconstruction de la Maternité fait l’objet  d’errements décisionnels, d’engagements non tenus qui aboutissent aujourd’hui à une situation de statut quo qui n’est plus tenable.

    lire la suite…

Action sociale

  1. Présentation de la 1ere publication de l’Observatoire Régionale des Violences faites aux Femmes

    logo

    « Recensement des données franciliennes existantes sur les violences faites aux femmes »

    Présentée le 10 juillet 2014 au Centre Hubertine Auclert, cette publication permettra d’avoir des données chiffrées sur les franciliennes victimes de violence. Les résultats de ce recensement pourront jouer un rôle dans l’orientation des politiques publiques visant à faire progresser la lutte contre ces violences en Ile-de-France.

     

    Plus d’information : http://www.centre-hubertine-auclert.fr/article/presentation-de-la-1ere-publication-de-l-orvf-recensement-des-donnees-franciliennes-existant

     

    Inscription : http://www.centre-hubertine-auclert.fr/rencontresorvf3

     

Handicap

  1. 11e Défistival : « Venez avec vos différences, repartez avec vos ressemblances ! »

    885895_789499541072940_4511571542329932506_o

    Comme chaque année, le Défistival aura lieu à Paris, face à la Tour Eiffel, pour deux jours hors du commun.

    A l’origine, un homme, une association. Ryadh Sallem, Président de CQFD, de « Ceux Qui Font les Défis » et secrétaire général du Conseil Consultatif du Handicap de la région Ile-de-France.

    Durant cette « Faites de la Tolérance », de nombreuses performances scéniques réjouiront les amoureux de l’art avec une programmation aussi éclectique qu’électrique, tandis que les sportifs pourront s’initier au basket-fauteuil ou assister au match qui opposera les élus locaux aux jeunes champions. Ce sera également l’occasion de s’exprimer, de débattre et de partager, avec Dialogues en Humanité, mais aussi l’espace CRéDAVIS dédié à la Vie Amoureuse.

    Et comme chaque année, de nombreuses surprises vous seront offertes…

    Le festival est gratuit, ouvert et accessible à tous, de 10h à 23h!

    Plus d’infos : defistival.org/

  2. WheelBlacks in France

    _MG_3260

    La commission Rugby Fauteuil de la Fédération Française Handisport a missionné CAP SAAA, présidé par Ryadh Sallem, pour l’organisation du programme des WheelBlacks et de l’Equipe de France. Les Championnats du Monde de Rugby Fauteuil pour lesquels l’Equipe de France s’est qualifiée in extremis auront lieu au mois d’Août 2014 au Danemark. L’équipe de France est donc actuellement en stage de préparation fin Juillet 2014 pour réaliser la meilleure performance possible.

    Laure Lechatellier, vice-présidente de la région Ile-de-France en charge notamment du handicap a eu le plaisir de donner le coup d’envoi du premier match amical entre les deux équipes mercredi 23 juillet au gymnase Emile Anthoine (Paris, 7e).

    Cette rencontre, impressionnante, s’est soldée par la victoire de l’équipe de Nouvelle Zélande (26-31).

    Un match amical de démonstration ouvert au public aura lieu le 26 juillet de 18h à 20h.

    Venez assister à une rencontre amicale entre l’équipe de France de Rugby-fauteuil et celle de Nouvelle Zélande sur le parvis de l’Hôtel de Ville, à l’occasion de « Paris-Plages ». A ne pas manquer !

     

    Photos de la rencontre du 23 juillet

     

Formations sanitaires et sociales

  1. Pour les formations sanitaires et sociales aussi c’est la rentrée !

    11169400-0

    Cette période de rentrée est l’occasion de faire un point rapide sur l’engagement de la région Ile-de-France aux côtés des 42 000 étudiantes et étudiants des formations sanitaires et sociales.

    -

    Le conseil régional d’Ile-de-France fête cette année les dix ans de la loi du 13 août 2004 qui a transféré aux régions la compétence en matière de financement de centres de formations sanitaires et sociales. Pour la Région Ile-de-France, cela représente cette année un budget de 178 millions d’euros pour plus de 42 000 étudiants et étudiantes.

    L’effort de la Région est croissant depuis 2004. Et cet effort a un coût, sans compensation de l’Etat. Dix ans après, nous nous désespérons que le flou législatif soit toujours entretenu, sur la question de l’investissement dans les centres de formations sanitaires mais aussi concernant les bourses. Les décrets des 3 et 4 mai 2005 régissent l’action régionale en matière d’attribution des bourses. Et si la Région n’avait pas fait le choix politique de les revaloriser et de les actualiser, les barèmes seraient encore ceux de 2005. La réforme territoriale devra pallier ces difficultés.

    lire la suite…

  2. Rentrée 2014 : la Région augmente les bourses des étudiants boursiers des formations sanitaires et sociales

    11169400-0

    La commission permanente du conseil régional d’Ile-de-France, sur proposition de la vice-présidente Laure LECHATELLIER, a voté une revalorisation des taux et du barème des bourses des étudiants des formations sanitaires et sociales pour la rentrée 2014. La Région a fait le choix d’aligner ces bourses sur celles du CROUS, sans compensation de l’État.

    La revalorisation de la rentrée 2013 (+0,5% du barème, +2% du montant) a bénéficié à 7678 étudiants boursiers des FSS (6 525 sur la rentrée de septembre, 1153 sur celle de février) dont 118 nouvellement éligibles. Le coût moyen de la bourse est passé à 3 543€.

    lire la suite…

Remonter